Archives mensuelles : novembre 2013

actuEL-CE.fr, 28 novembre 2013.
« Discrimination syndicale : le préjudice moral pas assez reconnu »
Lire l’article

20 minutes, 27 novembre 2013.
« La crise favorise les discriminations syndicales ».
Lire l’article

Les blogs du Diplo, 8 novembre 2013.
« Solidarité syndicale sans frontières : le cas de Latécoère ».
Lire l’article

Après l’important recul de PSA, le bras de fer contre le « système PSA » continue pour faire appliquer les acquis de cette lutte avec SUD au sein de l’usine !

Pendant 43 jours le campement des grévistes de la faim, contrastant avec les immeubles du pôle tertiaire, sous le nez de la Direction, emblématique de la résistance des militants SUD a permis de lever l’omerta qui entoure les pratiques du système d’oppression de PSA. Ces six semaines de grève de la faim, sont une véritable démonstration de la force de conviction et de l’engagement des syndicalistes SUD qui ont fait plier PSA !
Maintenant, le syndicat SUD continue son activité dans la durée au sein de l’entreprise, pour l’intérêt de tous les salariés sous d’autres forme de lutte. (…)

Voir le tract

Colloque le 28 novembre : « Le pouvoir d’agir sur son propre travail contre la souffrance au travail »

Jeudi 28 novembre à la Bourse du Travail de Saint-Denis (93), de 9h30 à 18h.
Colloque organisé par l’Observatoire du stress et des Mobilités Forcées à France-Telecom ORANGE et dans les Entreprises, et soutenu par le conseil régional d’Île-de-France.

Introduction par Danièle Linhart, sociologue :
Comment le pouvoir d’agir sur son travail est détruit, et se traduit par des dommages en termes de santé physique et mentale.
Table rondes :
– L’observatoire du stress et des mobilités forcées dans les entreprises ;
– Réintroduire le collectif face à l’individualisation (rapporteur : Danièle Linhart, sociologue) ;
– Un outillage légal et règlementaire à disposition des travailleurs et de leurs représentants (rapporteur : Denis Halot, Docteur en sociologie doctorant en droit) ;
– Pratiques professionnelles et militantes (rapporteur : Noëlle Burgi, sociologue et politologue) ;
– Souffrance, travail et politique (rapporteur : Christine Castejon, philosophe et analyste du travail).

Voir la programme détaillé