Appel CGT à la solidarité avec une camarade de Webhelp sanctionnée pour avoir organisé une grêve

WEBHELP COMPIEGNE N’AIME PAS BEAUCOUP LA CGT.
Surtout depuis décembre 2015, lorsque la section CGT, emmenée par sa déléguée syndicale (également déléguée du personnel) Belinda, a fait grève durant une journée et gagné :
– Une revalorisation des primes (ex : la mensualisation est passée de 0,08 € à 0,20 €),
– La fin des malus remplacés par des bonus,
– La fin des conditions d’éligibilités,
– La mise en place de groupes de travail et de suivi,
– Une formation pour les encadrants,
– La fin des écoutes à chaud par les vigies.

ALORS LA CGT EST ATTAQUEE DE TOUTE PART…
Bien sûr, ce mouvement a fortement déplu à la direction locale, surtout que, devant son incapacité à dialoguer lors du conflit, la direction nationale s’est déplacée pour les négociations. Depuis, Belinda, DS et DP CGT ne cesse d’être la cible d’attaques. A croire que cela arrangerait la direction de la voir partir au moment des NAO. Notre camarade a même dû faire valoir son droit de retrait face aux pressions insupportables qu’elle subissait : On lui interdisait de parler avec ses collègues sous prétexte qu’elle « aurait pu parler syndicat ». Voici une bien belle démonstration de la liberté d’expression « made in Webhelp Compiègne » ; une enquête est en cours…

JUSQU’A L’INACCEPTABLE !
Le mardi 2 février, Webhelp Compiègne n’a pas hésité à pousser le bouchon trop loin en stipulant à notre DS & DP CGT une mise à pied dans l’attente d’un entretien au préalable pour une sanction pouvant éventuellement aller jusqu’au licenciement !!! Cet entretien est prévu le mardi 9 février à 14H30. Belinda est une syndicaliste que Webehelp Compiègne veut faire taire absolument pour continuer les petits arrangements entre amis.

La solidarité étant une valeur fondamentale de la CGT, nous vous invitons à venir devant la
porte de Webhelp Compiègne (98 Impasse Terres auprès des Iles, 60610 LACROIX St OUEN)
ce mardi 9 février à 14H pour participer à un grand rassemblement contre les
discriminations syndicales et pour soutenir Belinda : Tous ensemble, ne lâchons rien !!!

Signer la pétition